Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le monde miniature de korath

Le monde miniature de korath

Les péripéties d'un joueur envahi par les petits bonshommes de plomb et de plastique.


Ballainvilliers 2012: tournoi AdG

Publié par korath sur 1 Janvier 2013, 14:33pm

Catégories : #Art de la Guerre

http://images.doctissimo.fr/1/livres-bds/guerres-antiques/photo/hd/9608433960/19654439e5b/guerres-antiques-guerre-gaules-bride-big.jpg

 

 Au jourd'hui, pas de bilan de fin d'année ou de voeux blablabla (moi ça me gonfle le nouvel an) mais plutôt un article bien en retard sur le dernier tournoi auquel j'ai participé.

 

Je continue sur ma lancé et c'est donc motivé à bloc que j'ai participé au tournoi Art de la Guerre organisé par l'ACLEB, association de Wargames de Ballainvilliers.Les 2 poules étaient assez ouvertes j'ai donc pu jouer ma liste Kouchans (n°107 pour les intimes) modifié suite à ma déconfiture du tournoi d'Aniches. En effet, j'ai conservé le coeur de la liste, à savoir 2 ailes de cavalerie moyenne équipée d'arc ayant pour fonction de harceler l'ennemi jusqu'à ce qu'il tombe à genoux. Mais j'ai complètement modifié le 3ème corps en y incluant 2 éléphants épaulés par des unités mixtes archers/fantassins moyens.

Alors, satisfait? Voyez plutôt:

 

Round 1

 

J'affronte un jouer Belge à la tête d'une armée chinoise. Malgré son apparente bonhomie je soupçonne un adversaire des plus difficile. J'ai déjà croisé son fils de 12 ans (je crois) et c'est un tueur de têtes! Je me dis donc que le père doit être un maître en la matière (bon en fait il avait pas jouer depuis minimum 1 an mais j'ai quand même eu 'achement peur au début )

Vu que la liste aligne pas mal d'infanterie avec arme à 2 mains je me dis que bien bloquer le terrain serait une bonne idée, histoire de me donner le temps de lui tirer dessus. Ben en fait.... non.... c'était sûrement ma pire idée du week-end . De plus, mon adversaire joue des archers planqués derrières des fortifications, le truc que personne ne joue. Ben là ça m'empale, si je charge avec ma cavalerie je suis mort et ses archers ont une plus longue portée de tir que moi . Bon, c'est pas grave, sur l'autre aile j'ai bon espoir avec mes éléphants, ils vont chargés les ptis rigolos dans les bois et les piétinnés à mort...... mais.....AAAAAAAAAAARGHHH les éléphants dans les bois c'est comme un poisson rouge hors de son bocal: mourant......

C'est vite résumé mais voilà, ce fût une partie catastrophique où j'obtiens le nul jusque parce que mon adversaire est rouillé et qu'il n'a pas encore tout à fait remis le pied à l'étrier.

Pffffff j'espère que ça ne sera pas comme ça tout du long, faut que je me réveille!

 

100 1047

Sur ma droite, vous pouvez voir de vicieux archers derrière des fortifications. Au sommet de la colline, de l'infanterie légère avec arc. J'aurais jamais du mettre tous ces décors.....

 

100 1048

Piètre consolation, mon adversaire était lui aussi bien empêtré....

 

100 1049

Dans les bois, des embuscades....

 

100 1054

....Qui se révélèrent meurtrières pour mes éléphants!

 

 

Round 2

 

Après cette piètre prestation, je me motive, tente de me reprendre en main et jure de ne plus faire de boulettes aussi ridicules. C'est donc gonflé à bloc que je découvre mon 2nde adversaire: Thierry un membre des Immortels de Paris Ouest (IPO). Je dégonfle bien vite.... en effet, les joueurs des IPO sont réputés pour avoir un excellent niveau de jeu.... c'est pas celle-là que je gagnerais . Bah, autant en profiter pour apprendre des techniques de khador

Thierry joue une autre armée chinoise: 80 - Royaumes combattants. Poissibilité de chars lourds impact (pourquoi s'en passer?), beaucoup d'infanterie arme à 2 mains, pas mal de possibilité niveau cavalerie, des archers, de l'artillerie.... bref, une liste très variée donc difficile à anticiper. J'essaie d'appliquer la leçon de ma première partie et place moins de décors.

Lors du déploiement, je tente de devancer le placement des chars lourds que je suis persuader d'affronter (et j'avais raison) mais je me râte. Mes éléphants se retrouve devant de l'infanterie et ma cavalerie face aux chars..... l'horreur!

Les premiers affrontements (principalement du tir) me voient chanceux et j'endommage gravement les chars. Mais Thierry me rserver une surprise de mauvais gôut, une marche de flanc sur mon flanc droit.

Notre partie se révèle passionante et pleine de ruses et manoeuvres en tout genre. Je suis fier d'avoir réussi à mettre une telle pression sur mon adversaire. Malheureusement mon manque d'approfondissement de la règle me coûte la victoire.... tant pis, ce n'est qu'à charge de revanche, car franchement, la victoire était à portée de ma main!

 

100 1057

Mes tirs ammoindrissent fortement l'infanterie et les chars adverses.

 

100 1058

Mes cataphractes se mettent en position pour la charge.

 

100 1062

Sur mon flanc gauche, ma ligne de bataille est prête à annihiler les chars lourds...

 

100 1064

...tandis que mon flanc droit est assailli par une marche de flanc dévastatrice.

 

100 1069

Les cataphractes s'enlisent contre les chars et au loin mes éléphants piétinnent l'infanterie qui a osé se dresser contre eux.

 

 

Round 3

 

Je rencontre un joueur que j'ai déjà croiser au club puis au tournoi d'Aniche.La journée a été fatigante pour nous deux et le pauvre est affligé d'une migraine carabinée. Il joue une armée romaine (je sais plus quelle version). deux choses m'inquiètes: un éventuel corps de cavalerie lourde et de l'artillerie. Lors du déploiement, une belle colline est placé de son côté et astucieusement je prévois de ne pas déployer mes éléphants en face. Mais l'installation avançant ma belle résolution s'envole et dans une belle envol&ée de stupidité je déploie mon corps d'éléphants en face de la colline Ce que je suis c.. mais c..

Nos niveaux de jeux respectifs n'étant pas très élevés, la partie s'enlise et se solde par un nul parfait 13-13.

 

100 1076

Si, si, je vous assure, mes éléphants sont bien sur le flanc gauche...

 

100 1079

Je dois redéployer ma cavalerie légère, ce qui gène le mouvement de mes cataphractes.

 

100 1081

Une piètre tentavie d'encerclement de sa cavalerie lourde (en arrière plan).

 

100 1083

Je vais enfin me débarasser de l'artillerie.


 

Round 4

 

Pour le moment j'en suis à 2 nuls et 1 défaite. L'objectif de la deuxième journée est donc d'obtenir deux victoires (ok c'est ambitieux mais il faut bien ça pour avancer non? ). Je n'ai malheureusment pas les yeux en face des trous mais, oh joie!, mon adversaire non plus . Nous procédons alors à une mise en place du terrain des plus laborieuse mais particulièrement comique. Ce fût la partie la plus amusante du week-end .

Place aux choses sérieuses: mon adversaire joue encore romain mais une autre version que celle de Frédéric. Cette fois je sais que je vais affronter de la Légion, la vraie: armure lourde, élite, impact..... C'est lent mais résistant et si je me fais attraper je vais morfler. Le placement du terrain ne me déplais pas et j'avance résolument vers mon adversaire afin de le cribler de flèches... avec un résultat plutôt mitigé (mais bon ça aurait pu être pire). Je stoppe l'avance du corps d'éléphants dans une plantation et atends que mes archers amoindrissent les forces adverses. J'espère me faire chercger dans ce terrain favorable pour moi mais mon adversaire garde son sang froid et attend de faire craquer mes ailes. C'est donc moi qui sort du terrain avant que cela ne se produise. Pour résumer, je tire, il me charge, j'esquive, je tire, il me charge, j'esquive et ainsi de suite jusqu'à la charge des éléphants. Quelques manoeuvres plus tard j'obtiens la victoire (au dernier tour tout de même) et la satisfaction d'un plan qui se déroule sans accrocs .

 

100 1086

La cavalerie indienne prête à défendre le camp si mon aile se fait contourner.

 

100 1090

Les éléphants en position dans la plantation.

 

 

Round 5

 

Je suis opposé à  un joueur que je connais et que j'ai déjà affronté à Aniche: François alias "Le Mikado" . C'est une personne de grande gentillesse doublé d'un joueur avenant particulièrement souriant. Je suis donc enchanté de l'affronter pour cette dernière partie et donc finir sur une touche particulièrement amicale.

Il aligne une armée qui varie légèrement de la dernière que je l'ai vu jouer: 39 - Alexandre Macédonien. Une liste qui ne doit normalement pas trop me poser de problème mais qui peut jouer beaucoup de phalange. Mes tirs doivent donc faire mouche pour les affaiblir suffisamment avant le contact. Utilisant toute sa fourberie il tente un coup de bluff sur son déploiement et place ses phalanges sur une aile. Ces unités étant particulèrement peu manoeuvrable, c'est une pari risqué mais qui se révèlera payant. Jouant de malchance,  je perds le jet de dé me permettant d'être attaquant. François n'étant pas né de la dernière pluie il se précipite sur cette opportunité et m'empêche donc d'avoir l'initiative. Profitant de l'avantage de jouer en premier il fait avancer toute son armée au maximum pour limiter mes phases de tirs. Sur mon flanc gauche il envoie sa cavalerie légère impact chasser leurs homologues équipés d'arcs. Je suis obligé d'esquiver puis au second tour j'accepte un combat qui m'est légèrement défavorable. Contre toute attente je l'emporte! . Au centre, je mise beaucoup sur mes cataphractes contre la cavalerie lourde adverse mais le combat tourne en ma défaveur. Tandis que sur l'aile droite mes archers entament sérieusement les phalanges au tirs et réussissent à s'en défaire au corps à corps, avec l'aide bienvenues des éléphants.... c'est inespéré. Cette bataille fût particulièrement sanglante, François et moi rivalisant de ruses et de manoeuvres subtiles. Mais je perds bêtement mes cataphractes suite à une simple erreur d'estimation. Au lieu de vérifier mon impression avec une mesure précise, je fonce tête baissée pour me rendre compte que je peux apporter le soutien nécessaire à mes cataphractes. Si j'vaias attendu un tour de plus j'aurais pu prendre l'avantage. A la place, la partie se termine sur un nul: nos deux armées ayant déroutée: une boucherie j'vous disais  

 

100 1094

Une armée de tout beauté qui mérite bien des gros plans. 

 

100 1095

 

100 1096

Les phalanges.... attention ça pique! 

 

100 1097

Mes éléphants, encore déployés sur le mauvais flanc. 

 

100 1098

Au centre, les cataphractes, à gauche la cavalerie moyenne équipée d'arcs.


100 1100

Ma cavalerie légère qui protégea miraculeusement mon flanc gauche.

 

100 1102

Une vision globale de la bataille avant le fracas des combats.

 

 


Au final, j'obtiens la 15ème place avec 1 victoire / 3 nuls / 1 défaite. Ce qui est bien mais pas top. J'espérais mieux. Pour rester positif, mon résultat est meilleur que le précédent et n'est pas déshonorable. Mais je susi toujours en milieu de tableau. Je vais tenter de faire mieux les 19 et 20 janvier à Seclin mais je ne pourrais pas jouer la liste 107 - Kouchans car les organisateurs imposent un pourcentage d'impétueux. Un nouveau challenge à relever


Commenter cet article

Archives

Articles récents